Sensor Instruments
Entwicklungs- und Vertriebs GmbH
Schlinding 11
D-94169 Thurmansbang
Telefon +49 8544 9719-0
Telefax +49 8544 9719-13
info@sensorinstruments.de

Capteurs de contraste à haute fréquence
Série SPECTRO-1




Capteurs de contraste à haute fréquence pour les plages UV, VIS et IR

Les capteurs SPECTRO-1 sont des capteurs de contraste, qui peuvent restituer les différences de luminosité les plus minimes, et ce quasiment en temps réel. Des signaux analogiques et numérique sont disponibles à la sortie. Les types à fibre optique (FIO) permettent le contrôle en mode par transmission ou par réflexion.
 

En raison de l'utilisation de différentes sources de lumière (ouvre la version à lumière blanche, nous proposons aussi des variantes avec une lumière UV, rouge, bleue et IR), les contrôles sont possibles depuis la plage UV via la plage visible jusqu'à la plage IR. Le grand nombre de types permet des distances d'objet de jusqu'à env. 1 000 mm.
 
Le logiciel PC Windows ® SPECTRO1-Scope sert au paramétrage confortable du capteur. La courbe du signal peut être enregistrée quasiment en temps réel grâce à la fonction Scope intégrée au logiciel.
Les capteurs de contraste de la série SPECTRO-1 servent à contrôler des objets passifs ou actifs. Le logiciel permet de commuter entre les objets passifs et actifs. La sortie analogique du capteur fournit les données concernant la valeur de contraste actuelle, tandis que la sortie numérique permet de contrôler si l'objet se trouve dans la plage de tolérances admissibles.
 
Les capteurs de contrats SPECTRO-1 impressionnent par leur fréquence de balayage élevée de 200 kHz.

Informations relatives au choix du type
Principe de mesure SPECTRO-1 avec SPECTRO1-Scope


Informations relatives au choix du type

–COF (optiques à foyer commun)

Les optiques émetteurs et récepteurs sont focalisés à la même distance. L'optique émetteur est intégré à l'optique récepteur, ce qui permet d'obtenir une structure très compacte. La série COF se distingue surtout par la petite taille de son spot lumineux, même en cas de grandes distances, qui permet de détecter avec certitude les petits objets éloignés (< 1 000 mm). Outre les types à lumière blanche, nous proposons aussi des variantes à UV (l'émetteur génère une lumière UV-A et le récepteur analyse la plage de longueur d'ondes visible ; les types COF-UV peuvent donc être utilisés pour le contrôle d'objet fluorescents), ainsi qu'avec une lumière laser rouge (COF-LAS et COF-LAS-CYL, permettant de générer des sports de dixièmes de millimètres avec des distances de capteur élevées et de réaliser un filtrage sur une bande optique très étroite).

–DIF (lumière diffuse grâce à un diffuseur volumique)

La lumière émise par les LED de l'émetteur est diffusée à l'extrême, ce qui entraîne une réduction de brillance très importante. Une surface brillante noire est alors perçue par le capteur comme noire. Aucun décalage de niveau de gris vers des valeurs plus élevées n'est provoqué par la brillance. 
 
–DIL (lumière diffuse grâce à un diffuseur de surface)

L'objectif est de réduire l'effet de brillance. La réflexion directe nuit à la détermination du niveau de gris (contraste). Les objets noirs brillants pourraient être détectés comme gris, c'est-à-dire paraître plus clairs qu'ils ne le sont réellement. La réflexion directe peut être limitée par l'utilisation d'un diffuseur de surface qui augmente la fraction de lumière diffuse émise. 
 
–FCL (lumière orientée à l'aide d'une vitre en verre cristal)

Les DEL disposées en anneau de l'émetteur rencontrent les cônes lumineux à bande étroite à une distance définie par les techniques sensorielles (sur le -50-FCL par ex. à 50 mm de l'objet). L'optique récepteur accepte une lumière diffuse ou réfléchie directement. L'analyse combine donc le niveau de gris (contraste) et la brillance. L'utilisation ce ce capteur permet donc de différencier un objet noir brillant d'un objet noir mat. Outre la variante à DEL lumière blanche, nous proposons aussi un type IR (860 nm) qui peut être utilisé notamment pour le contrôle de trouble. 
 
–POL (lumière polarisante par filtre de polarisation)

Le capteur est équipé d'un filtre de polarisation au niveau de l'émetteur et du récepteur. Les sens de polarisation des deux filtres sont orientés à 90° l'un par rapport à l'autre, empêchant ainsi le passage de la lumière du même sens de polarisation à travers le filtre du récepteur. Comme le sens de polarisation n'est modifié que par la réflexion diffuse et non par la réflexion directe, ce type est parfait pour la suppression de la brillance, mais aussi pour la détection de films plastique transparents (même leur sens de rotation peut être détecté), puisqu'ils présentent également un certain effet de polarisation. 
 
UV (utilisation de DEL UV)

Sur cette variante, la lumière UV émise par les DEL émettrices est convertie en partie en une plage de longueur d'ondes visibles par les objets fluorescents, avant de pouvoir être détectée par le récepteur. 
 
–FIO (pour le raccordement de fibres optiques et lentilles additionelles de la série FIO)

Un grand nombre de variantes à transmission et à réflexion sont disponibles dans cette gamme. En combinaison avec les lentilles additionnelles respectives, il est possible d'obtenir en mode réflexion des tailles de spot de 0,2 mm à 50 mm pour une distance d'objet de 10 mm à 500 mm, ainsi que de franchir des distances de jusqu'à 2 000 mm entre les émetteurs et les récepteurs. Outre le modèle à DEL de lumière blanche, nous proposons aussi des variantes avec des longueurs d'ondes UV-A, bleues, rouges et IR (contrôle de trouble à 860 nm).

Principe de mesure SPECTRO-1
avec SPECTRO1-Scope (logiciel PC Windows®)
 
Les capteurs de la série SPECTRO-1 possèdent une structure à un seul canal. C'est-à-dire qu'il détectent et analysent le signal analogique d'un récepteur. Différentes sources lumineuses peuvent être utilisées comme émetteurs, par ex. la lumière blanche, la lumière UV, la lumière IR, mais aussi un laser. Le récepteur est adapté à l'émetteur. Le signal analogique détecté est transmis via une sortie de tension et une sortie de courant.
 
Le logiciel permet de sélectionner parmi différents modes d'analyse pour le signal analogique. Deux sorties analogiques transmettent l'état du signal analogique, indépendamment du mode d'analyse. Une entrée numérique sert à l'apprentissage externe du capteur. Un autre signal permet de « geler » le signal de sortie analogique sur un flanc d'entrée positif.
 
L'enregistrement des signaux avec le capteur SPECTRO-1 est très flexible. Le capteur peut par ex. est utilisé en mode AC (mode de lumière alternante). Le capteur est insensible aux lumières externes. Ces capteurs permettent le réglage d'un mode à lumière constante (mode DC). Le capteur est ultra-rapide. Une fonction OFF désactive la source de lumière intégrée du capteur et commute en mode DC, dans lequel le capteur est capable de reconnaitre les objets « autoluminescents ». Le réglage continu de la source de lumière intégrée ainsi que l'amplification sélectionnable du signal du récepteur et une fonction INTEGRAL permettent de régler la capteur pour quasiment toutes les surfaces et tous les objets autoluminescents.
 
Un microcontrôleur assure la transformation analogique/numérique 12 bits du signal analogique. Le signal peut ainsi être enregistré et analysé. De plus, le capteur SPECTRO-1 offre différentes options pour le traitement intelligent des signaux, par ex. la compensation d'encrassement.
 
L'échange des paramètres et valeurs de mesure entre le PC et l'amplificateur externe peut être réalisé par RS232 ou Ethernet (à l'aide d'un adaptateur Ethernet). Tous les paramètres peuvent être enregistrés via l'interface sur l'EEPROM non volatile du capteur.
Le logiciel PC facilite le paramétrage, le diagnostic et l'ajustage du système de capteur (fonction d'oscilloscope). Le logiciel dispose également d'une fonction d'enregistreur de données qui permet d'enregistrer automatiquement les données et de les sauvegarder sur le disque dur du PC.
 
Les capteurs SPECTRO-1 possèdent une compensation de température pour une plage de 0 °C à 80 °C.
 
Si une mise à jour du progiciel devait s'avérer nécessaire, elle peut être réalisée aisément via l'interface RS232, sans devoir démonter le système de capteur.
 
Après le paramétrage, le capteur fonctionne en mode STAND-ALONE (isolé) sans PC.


NOUVELLES

Nous exposons:

K 2019
Düsseldorf, Allemagne
16-23 Octobre 2019
plus...

sps
smart production solutions

Nuremberg, Allemagne
26-28 Novembre 2019

plus...

++++++++++++++++++++++++++

Nouveau communiqué de presse
:
Brillantes perspectives !
plus...

++++++++++++++++++++++++++


Nouvelle vidéo:
Vidéo de formation contrôle du jet de pulvérisation avec L-LAS-TB-75-AL
plus...

++++++++++++++++++++++++++


Nouvelles applications:
Application News N°639-641
Détection de cordons de soudure sur des tuyaux en acier fin (N°639)
Détection de défauts de cordons de soudure sur des tuyaux en acier fin (N°640)
Contrôle en ligne d’un cordon de soudure sur des tuyaux en acier fin (N°641)
plus...

++++++++++++++++++++++++++

Remarques importantes sur les mises à jour logicielles
plus...





FIND US ON ....

Facebook Youtube in Xing Twitter

TOP