Sensor Instruments
Entwicklungs- und Vertriebs GmbH
Schlinding 11
D-94169 Thurmansbang
Telefon +49 8544 9719-0
Telefax +49 8544 9719-13
info@sensorinstruments.de

Traduire cette page:

Qu'est-ce que la mesure de distance et le positionnement ?


 
On entend par le terme de mesure de la distance non seulement la distance du capteur à l‘objet, mais encore par exemple l’épaisseur ou la largeur d’un objet, la mesure de la longueur ou bien la mesure de la hauteur et de la profondeur relève également de cette catégorie, sans oublier la détermination du diamètre ainsi que la mesure de *Gap-size* (mesure de la brèche).
 
La détermination de la position n’est pas la taille d’un certain objet, mais plutôt la position de l’objet dans la zone de détection.


Hauteur (mesure de la hauteur)
 
 
La hauteur peut est déterminée à la fois avec un système d’épiscopie (système de lumière réflex) de la SERIE L-LAS-LT et avec un système d’épiscopie de la SERIE L-LAS-TB et de la SERIE A-LAS.
 

système de lumière réflex:

système d’épiscopie:

La plage de mesure exigée est ici décisive pour l’utilisation d’un certain type, il faut en outre tenir compte de la vitesse de l’objet de mesure, c’est ici que la série A-LAS marque le plus de points !

Si la fréquence de mesure joue plutôt un rôle subalterne (< 1 kHz), il faut préférer le système L-LAS-TB, du fait que sa proportion élevée de pixels permet d’obtenir une plus grande précision.
 
 
Principe de fonctionnement de la série L-LAS-LT :

Triangulation

Dans ce principe de mesure, la source lumineuse (laser) sont la surface de mesure et le détecteur sous la forme d’un triangle.

Le spot laser de la diode laser est projeté sur la surface de l’objet de mesure à l’aide d’un système optique émetteur. Une partie de la lumière laser dispersée de la surface dans le demi-espace parvient ici sur la ligne du détecteur via le système optique de réception. La capteur de lignes est disposé sur plusieurs capteurs photos (pixels) en ligne (en fonction du type de ligne 128, 256, 512 et 1024 pixels), si bien que les pixels qui tombent sur la lumière reçoivent un coup de signal.



La position du spot laser sur le détecteur de ligne dépend ici de la position des objets de mesure. Un décalage de l’objet de mesure de haut en bas provoque un décalage du spot laser projeté de droite à gauche sur la ligne du détecteur.
 


Il existe la relation de cause à effet graphique suivante entre la distance de l’objet de mesure x et la position du spot laser sur le détecteur de lignes y :
 
Mais il existe une relation de cause à effet non linéaire entre la distance de l’objet de mesure et la position du spot laser sur le détecteur de lignes. La linéarisation correspondante du capteur laser est réalisée à l’aide d’un système de référence.

Comme le spot laser touche en règle générale plusieurs pixels de lignes, il est possible de déterminer la position avec exactitude :


La précision du capteur laser peut continuer à être augmentée en recourant au sous-pixeling et à la formation de valeur moyenne. La précision est en pratique augmentée d’un facteur 4 grâce au sous-pixeling.
 
Si le spot laser rencontre des objets non transparents au plan optique, comme par exemple des surfaces métalliques, le spot laser est représenté symétriquement sur la ligne, on recourt alors dans ce cas aux deux positions de pixels du signal vidéo pour l’évaluation lorsqu’un seuil vidéo réglable est passé :
 
Dans le cas d’objets semi-transparents, par exemple en bois doux ou en plastiques laiteux, il peut être tout-à-fait avantageux de ne recourir qu’au premier passage de seuil :
POS=A, la détection de la surface effective s’en trouve améliorée.



Dans le cas des surfaces réfléchissantes ou d’objets transparents en revanche, pratiquement pas de réflexion diffuse. Pour que le récepteur voie maintenant le récepteur sur la surface de mesure, le capteur laser doit être tourné dans la réflexion directe.
 
 
Dans le cas d’objets transparents, par exemple d’une plaque de verre, des doubles réflexions peuvent se produire (face supérieure et face inférieure du verre). Dans ce cas, le pic généré par la surface en verre inférieure sur la ligne du détecteur n’est pas évalué.



Dans cette mesure, il faut impérativement veiller à ce que le rayon laser réfléchi ne « tombe » pas du système optique de réception, c’est-à-dire que les mouvements de basculement de l’objet doivent être aussi réduits que possible.
 
Dans le cas des capteurs à triangulation à ligne de détecteur intégrée, la lumière externe est éliminée grâce à l’utilisation de filtres d’interférence, c’est-à-dire que la branche de réflexion ne peut passer que dans la plage de longueurs d’ondes dans laquelle se trouve la lumière laser !
 
La régulation ultérieure de la puissance du laser permet au capteur laser de se régler de façon optimale sur les objets sombres ou clairs.
 
Les capteurs de la série L-LAS-LT couvrent une zone de distance d’env. 1000 mm!
 

Principe de fonctionnement de la série A-LAS :

Rideau de lumière laser + Système optique de récepteur + diode photo
Dans le cas de ce procédé à lumière traversante, une partie du rideau lumineux laser orienté parallèlement est couverte par l’objet de mesure. Le recouvrement du rayon est ici à peu près proportionnel à la baisse du signal sur le récepteur.
La lumière touchant le système optique de réception est focalisée sur un détecteur.

La série A-LAS est essentiellement utilisé pour mesurer la distance d’objets à déplacement rapide. Il y a une compensation de l’encrassement pendant le temps où aucun objet ne se trouve dans le rideau de lumière laser.
 
La hauteur des rideaux de lumière laser de la série A-LAS comprise entre 0,2 mm et 100 mm.
On dispose de types à fourche (émetteur et récepteur dans un boîtier) et des types séparés.
On parvient à éliminer la lumière externe à l’aide d’une technique de filtre et de cache correspondante.
Dans le cas des capteurs de la série A-LAS, on dispose de différents dispositifs électroniques d’évaluation qui disposent de la position d’objet de mesure analogique (0V…+10V ou 4 mA à 20 mA), ou bien d’un port série.
 

Principe de fonctionnement de la série L-LAS-TB :

Rideau de lumière laser + détecteur de lignes
L’unité d’émission de la série L-LAS-TB fournit un rideau de lumière laser collimé qui rencontre un détecteur de ligne du côté de la réception.

Si un objet se trouve maintenant dans le rideau de lumière laser, une ombre « sombre » tombe sur la ligne du détecteur du fait du guidage parallèle de la lumière.

Sur la ligne du détecteur se trouvent plusieurs centaines de petits éléments photosensibles, on parle ici de pixels (128 pixels, 256 pixels, 512 pixels, 780 pixels, 1024 pixels, 1200 pixels et 1560 pixels). Si la lumière laser rencontre des pixels, ces derniers sont éclairés, ce qui conduit à une augmentation du signal de ces pixels. Les pixels non éclairés ne fournissent aucun signal. Si au contraire un pixel est couvert en partie par des ombres d’objet, le signal se trouve à mi-hauteur.

Le signal de pixel est ici converti à l’aide du convertisseur A/D présent dans l’ordinateur du capteur. Le contrôleur intégré dans le récepteur compare maintenant le signal vidéo d’un pixel avec un seuil réglable prescrit. Les pixels pour lesquels un passage du seuil est constaté donnent des informations sur la position du bord d’ombre (début et fin de l’ombre).
 
 
Les capteurs lasers de la série L-LAS-TB permettent d’atteindre une précision de mesure à partir de 2 μm (en fonction de la plage de mesure).
 
Dans la série L-LAS-TB, on dispose de rideaux de lumière laser de 8 mm à 100 mm. En sus des versions à fourche, on dispose aussi de types séparés (émetteur, récepteur disposés de façon séparée), qui permettent de mesurer les distances d’émetteur et de récepteur relativement grandes. On recommande ici une distance de travail max. de 1000 mm, mais on va jusqu’à 5000 mm dans la pratique.
 


 


Principe de fonctionnement de la série L-LAS-RL :

Eclairage à lumière diffuse + caméra à lignes dans un seul boîtier

C’est ici un dispositif de LED à lumière blanche, dont la lumière touche la surface de mesure de façon homogène grâce à un diffuseur, qui sert de source lumineuse. Un extrait de la surface éclairée est maintenant représenté sur un détecteur de lignes au moyen d’un objectif de précision ; Le signal vidéo généré par le capteur de lignes est ensuite évalué par le contrôleur intégré dans le boîtier du capteur.

Outre les LED à lumière blanche, on dispose aussi de LED UV (détection d’objets fluorescents) ainsi que de LED IR, des filtres de blocage d’UV et des filtres de blocage de la lumière du jour sont alors utilisés du côté du récepteur.

On dispose de versions dont les plages de mesure sont de 15 mm, 50mm, 65 mm, 100 mm, 150 mm et 200 mm.

 


Principe de fonctionnement de la série L-LAS-CAM :


Eclairage à lumière de diffuse + Caméra à lignes

Avec la série L-LAS-LU, on dispose d’éclairages de lignes LED de 50 mm à 500 mm en version UV, lumière blanche et IR, sachant qu’on emploie en outre un diffuseur en cas d’utilisation de LED à lumière blanche afin d’obtenir une répartition homogène de la lumière sur l’objet de mesure.

Reflected-light arrangement

 

On dispose, pour les caméras linéaires (série L-LAS-CAM), de différents objectifs de mesure de haute précision y compris divers filtres et bagues intermédiaires (valeurs focales d’objectifs compris entre 12,5 mm et 75 mm). On a en outre le choix entre des capteurs de lignes de 256, 512 et 1024 pixels.
 
Le système consistant en L-LAS-CAM-… et L-LAS-LU-… peut à la fois être utilisé en mode lumière réflex et en mode lumière traversante.

On peut travailler avec une ou deux unités d’éclairage du type L-LAS-LU-….

Through-beam arrangement

 
 
Lumière réflex ou lumière traversante ?
Ce qui est ici décisif, c’est la structure et la forme de la surface. S’il s’agit d’une surface plane et plate, le procédé de lumière réflex offre de légers avantages, notamment du fait que dans le procédé à lumière traversante, une légère inclinaison ou une bavure proéminente de l’objet est capable de fausser le résultat de mesure du fait du tracé parallèle de la lumière du laser. Dans le cas d’objets présentant une surface bombée ou se terminant en pointe, il faut cependant préférer la surface à lumière traversante, du fait que c’est à chaque fois le point le plus élevé effleurant le rideau de lumière laser qui détermine la valeur de mesure ! En outre, le système de lumière traversante est insensible aux changements de brillance et de couleur de l’objet de mesure, du fait que c’est ici l’ombre projetée de l’objet qui est évaluée, l’émetteur et le récepteur peuvent être disposés à une plus grande distance de l’objet.
 

Profondeur (mesure de la profondeur)

 
L’objet repose sur une surface de référence. Il faut seulement mesurer contre la surface supérieure.
 
La profondeur peut être mesurée avec certaines restrictions, tant au moyen du procédé de lumière traversante que de celui de lumière réflex. Dans le cas du système de triangulation, il faut veiller à ce que le récepteur ait un champ de vision libre sur la surface de mesure. Si l’on utilise le capteur à lumière traversante L-LAS-TB-… (série A-LAS), il faut veiller à ce que le rideau de lumière laser puisse courir le long de la surface de mesure. Dans le cas d’objets se déplaçant rapidement, on peut recourir à la série A-LAS.
 
S’il s’agit par contre de mesurer la profondeur d’un trou borgne, un procédé à lumière traversante est exclu. Avec les capteurs L-LAS-LT-…, il faut veiller à ce qu’il y ait un contact visuel entre l’interspot impactant la surface et l’objectif de réception.

La série A-LAS est notamment utilisée lorsque les objets sont déplacés à une vitesse élevée.


Diamètre (détermination du diamètre)
Le diamètre des objets de forme sphérique ou cylindrique peut être idéalement déterminé à l’aide des capteurs de la série L-LAS-TB.
 
Dans le cas d’objets relativement grands (le diamètre de l’objet est plus grand que le rideau de lumière laser) le diamètre peut être également déterminé par deux rideaux de lumière laser. Les deux capteurs L-LAS-TB- fonctionnent ici en mode maître/esclave, c’est-à-dire qu’une paire de capteurs fournit les données de la position du bord à l’autre paire de capteurs, qui peut à son tour déterminer le diamètre à partir des deux positions de bord et d’un décalage.
 
L’échange de données entre le capteur MAÎTRE et le capteur ESCLAVE est réalisé ici par l’intermédiaire d’une interface de capteur spéciale, aucune unité d’évaluation externe n’est nécessaire pour déterminer le diamètre. Le diamètre est ici mis à la disposition sur le bus série sous forme analogique en tant que tension (0V…10V), en tant qu’intensité (4 mA…20 mA) ou bien en tant que valeur numérique.
 

Largeur (mesure de la largeur)

 
Le système à lumière traversante L-LAS-TB-… ou bien un système maître-esclave convient à la mesure de la largeur de films. Même dans le cas de films transparents, le début ou la fin du film peut être déterminé en inclinant la paire émetteur-récepteur.



Lorsque le système de capteurs est disposé de façon inclinée, la part de lumière réfléchie est supérieure à celle qu’on a dans le cas d’une disposition à la verticale. Il parvient ainsi moins de lumière sur le récepteur du fait de l’absorption du film.



Mais on peut aussi utiliser une combinaison MAÎTRE-ESCLAVE de la série L-LAS-LT pour la mesure de la largeur d’objets plus épais.

Le capteur « ESCLAVE » fournit ici la valeur de distance au capteur « MAÎTRE », qui détermine à son tour la largeur de l’objet de mesure à l’aide d’un décalage. Une unité d’évaluation externe destinée à déterminer la largeur devient ainsi inutile.

La largeur est mise à disposition en tant que signal analogique (tension 0V…10V ou intensité 4 mA – 20 mA) et que signal numérique sur le bus série numérique.



Mais la série L-LAS-RL ou la série L-LAS-CAM en liaison avec la série L-LAS-LU convient également à la mesure de la largeur de films ou de tôles. Il faut ici cependant particulièrement faire attention à la distance de l’objet par rapport au capteur, du fait qu’on n’a qu’une profondeur de précision limitée dans le cas de ce système de capteurs. Avec la série L-LAS-RL, on fonctionne ici en mode de lumière réflex, tandis que la série L-LAS-CAM est conçue en premier lieu en combinaison avec la série L-LAS-LU pour le mode à lumière traversante.



 
 
 
Disposition de lumière réflex avec la série L-LAS-RL



Epaisseur (mesure de l'épaisseur)
Pour la mesure de l’épaisseur, c’est en premier lieu la série L-LAS-LT en mode MAÎTRE/ESCLAVE qui convient en premier lieu.




Mais la mesure de l’épaisseur de films peut également se faire avec une combinaison MAÎTRE/ESCLAVE de capteur L-LAS-TB, un film est ici tiré sur un rouleau, un capteur à lumière traversante laser (MAÎTER) est ici dirigé sur le film + le rouleau, tandis que la barrière lumineuse ESCLAVE est seulement réglée sur le rouleau. La différence sur les capteurs MAÎTER et ESCLAVE informent sur l’épaisseur du film.

 

 

Lacune (mesure de la lacune)

La série L-LAS-TB convient à la mesure d’une brèche, il faut ici notamment veiller à ce que l’axe optique (rideau de lumière laser) ait le même point de fuite que le bord longitudinal de l’objet de mesure, faute de quoi une partie supplémentaire du rideau de lumière laser serait couverte, la brèche apparaissant de ce fait trop petite.

La série A-LAS est tout d’abord utilisée lorsqu’on est en présence d’objets déplacés très rapidement.





 
 

Flexion (mesure de la flexion)

The bending of objects can be determined both with the L-LAS-TB series and with the L-LAS-LT series.

It is recommended to measure against a reference, which can be realised by way of  MASTER/SLAVE operation.
 

 

Elongation (elongation measurement)
La flexion d’objets de mesure peut être déterminée à la fois à l’aide et de la série L-LAS-TB et de la série L-LAS-LT.

Il est également recommandé de mesurer face à une référence, ce qui peut être réalisé à l’aide d’un mode MAÎTRE/ESCLAVE.

 
 
 

 

Dilatation (mesure de la dilatation)
Mesure de longueur avec deux capteursL-LAS-LT une disposition MAÎTER/ESCLAVE:

 

Pour déterminer la dilatation d’un objet, on peut recourir à un système de lumière traversante du type L-LAS-TB-… ou bien d’un système de lumière réflex de la série L-LAS-LT, à chaque fois dans une disposition MAÎTER/ESCLAVE


Longueur (mesure de la longueur)
La longueur peut être également réalisée avec un système à lumière traversante de la série L-LAS-TB.
La longueur est déterminée à partir des deux positions de bord plus une valeur de décalage constante, qui résulte de la distance des deux capteurs l’un par rapport à l’autre.
La même chose vaut pour la disposition des capteurs à triangulation.


Capteur de lumière traversante
Pour l’essentiel, on a le choix pour la mesure à lumière traversante, entre la série A-LAS et la série L-LAS-TB. Les deux séries se distinguent par le fait qu’elles disposent chacune d’un émetteur et d’un récepteur. Dans la version à fourche par contre, l’émetteur et le récepteur sont logés dans le même corps. Du fait du fonctionnement télécentrique de l’émetteur, il est possible de mesurer indépendamment du site de mesure entre l’émetteur et le récepteur. La profondeur de précision est, dans le cas de systèmes à lumière traversante de ce type, nettement plus élevée que pour les systèmes à lumière réflex.


Qu’est-ce qui parle en faveur de la série A-LAS 
et où résident les avantages de la série L-LAS-TB ?

Série A-LAS :
  • Rideaux de lumière laser de 0,5 mm x 0,07 mm à 100 mm x 5 mm
  • Structure très compacte
  • Largeur de bande analogique jusqu’au typ. 300 kHz
  • Fréquence de scannage jusqu’au typ. 50 kHz
  • Différents systèmes électroniques de contrôle disponibles
  • économique
  • Version à câbles à fibres optiques disponible (pour utilisation en zone Ex), d’où une disposition très compacte
  • très grand choix de front ends (forme de fourche ou structure séparée)
  • Précision de mesure : typ. 0,2% de la taille du cache
  • Linéarité : dépend de la taille du cache
  • Distance de travail : max. : 1000 x taille du cache (dans le cas d’un cache droit : petit axe longitudinal) 

Série L-LAS-TB :
  • Rideaux de lumière laser à partir de 8 mm x 2 mm à 100 mm x 5 mm
  • Fréquence de scannage jusqu’au typ. 1kHz
  • Mode maître/esclave
  • On peut enregistrer plusieurs objets simultanément
  • Précision de mesure : typ. 0,02% de la taille du cache
  • Linéarité : précision de mesure typ. x 2
  • Distance de travail : max. : 1000 x largeur de rideau lumineux laser à la sortie d’émetteur
  
Qu’est-ce qui parle en faveur de la série L-LAS-LT et qu’est-ce qui parle en faveur de la série L-LAS-TB ?

Série L-LAS-LT :
  • On dispose de différentes plages de mesure (25 mm ± 1 mm, 37 mm ± 2 mm, 55 mm ± 5 mm, ... 150 mm ± 1000 mm)
  • Le capteur laser s’adapte à chaque surface au moyen d’un réglage ultérieur de la puissance du laser
  • Fréquence de scannage jusqu’à 1 kHz max.

Série L-LAS-TB :
  • Plages de mesure de 10 mm, 12 mm, 20 mm 30 mm et 40 mm disponibles
  • Distances de travail de 35 mm, 50 mm, 20 mm 75 mm et 125 mm

 
La série L-LAS-LT
Dans la série L-LAS-LT, on distingue entre ce qu’on appelle les types SINGLE et les systèmes MAÎTRE/ESCLAVE.

Avec les types Single, on peut mesurer la distance d’un objet du capteur, tandis que les systèmes MAÎTRE/ESCLAVE permettent de déterminer l’épaisseur ainsi que l’inclinaison d’objets. Le capteur ESCLAVE transmet ici la valeur de distance mesurée au capteur MAÎTRE. La tâche du capteur MAÎTRE consiste à calculer l’épaisseur et l’inclinaison de l’objet à partir des deux valeurs de distance.


La série A-LAS
On dispose de trois unités d’évaluation standard pour les barrières à lumière traversante analogique laser

SI-CON11
AGL 4
A-LAS-CON1
Tous les capteurs de la série A-LAS peuvent fonctionner avec ces systèmes électroniques de contrôle.

On dispose, au sein de la série A-LAS, à la fois de versions séparées et de version à fourche. La section des rideaux de lumière laser (cache) commence à env. 0,1 mm x 0,5 mm ou un diamètre de 0,2 mm et va jusqu’à une taille de 100 mm x 5 mm (à chaque fois du côté de l’émetteur). L’ensemble des émetteurs laser de la série A-LAS parviennent à une lumière orientée parallèlement, la longueur d’onde de la lumière laser se situe ici dans la plage rouge. La distance maximale recommandée d’émetteur et de récepteur s’oriente ici d’après la taille du cache de l’émetteur.
 
La distance recommandée pour l’émetteur/le récepteur = 1000 x taille de cache de l’émetteur (le petit axe sert de mesure pour le cache d’émetteur carré)

A-LAS-90-T/R
A-LAS-08-T/R

Les unités de contrôle les plus importantes de la série A-LAS :

Electronique de contrôle SI-CON11
L’électronique de contrôle est relié, via un câble 8 pôles, à une API 8. On dispose ici à la sortie d’un signal de tension (0V…+10V) ainsi que d’un signal d’intensité. On peut choisir ici entre trois variantes d’intensité : 0 mA…20 mA, 4 mA…20 mA et 5 mA…25 mA.

 

SI-CON11-0/20
SI-CON11-4/20
SI-CON11-5/25

Le signal analogique à la sortie de l’électronique de contrôle est ici proportionnel à la surface non couverte du rideau de lumière laser.

 
Le potentiomètre intégré dans l’amplificateur permet de régler l’état non couvert, par exemple à +10V. Une LED verte affiche que l’amplificateur est réglé, tandis que la LED rouge affiche que le système de capteurs A-LAS est encrassé ou est couvert pendant un temps prolongé. La largeur de bande analogique est d'environ 200 kHz.
 
 
Electronique de contrôle AGL4



La connexion à l’API est réalisée au moyen d’une fiche 8 pôles. On dispose à la sortie de deux sorties numériques statiques ainsi que de deux sorties numériques dynamiques en sus du signal analogique (0V…+10V). La largeur de bande analogique est d'environ 100 kHz. La fréquence d’enclenchement des sorties numériques est de 25 kHz et de300 kHz dans le cas de la version HS.

Le potentiomètre pour le facteur d’amplification permet de régler la sortie analogique à 10V (lorsque le rideau de lumière laser n’est pas couvert). La sensibilité peut être réglée par l’intermédiaire du deuxième potentiomètre. Un cavalier intégré dans l’amplificateur permet d’activer le guidage ultérieur du seuil, ce qui permet de compenser l’encrassement.

 
 
Electronique de contrôle A-LAS-CON1


 
L’électronique de contrôle A-LAS-CON1 est une unité d’évaluation à base de microcontrôleur qui peut être utilisée pour la commande simultanée de deux capteurs laser analogiques de la série A-LAS. Les signaux analogiques des deux capteurs A-LAS sont enregistrés et numérisés avec une fréquence de scannage allant jusqu’à 25 kHz. Il y a ensuite, sous Windows ®, une évaluation de la part de l’utilisateur réglable sur le PC des signaux de mesure numérisés, on a ici le choix entre plusieurs fonctions, entre autres également une liaison mathématique des deux signaux analogiques. 



L’électronique de contrôle A-LAS-CON1 est alimentée via une douille 8 pôles avec une tension d’alimentation située entre 18V et 32V. Les états actuels des différents canaux peuvent être transmis via trois sorties numériques résistant aux courts-circuits, librement configurables (sous Windows via le PC).
 
L’état d’enclenchement des sorties est visualisé via 4 LED sur le boîtier de l’A-LAS-CON1. Deux entrées numériques permettent une fonction de déclenchent pour commander la réception de la valeur de mesure ou une fonction d’apprentissage externe pour placer les bandes de tolérance. Une sortie analogique rapide (bi jusqu’à) 10 kHz) est mis à disposition de 0V à 10V.

Exemple mesure de la largeur avec 2 capteurs A-LAS :
A cette occasion, l’électronique de contrôle est réglée sous Windows ® de manière à ce que le canal A serve à la mesure et le canal B au déclenchement. C’est ainsi, par exemple, que le seuil de déclenchement du canal B est réglé à 50% et que, exactement à ce moment de déclenchement, on contrôle si le canal A se situe à l’intérieur des tolérance prescrites ou non. (L’objet de mesure se situe à l’intérieur de la tolérance, l’objet de mesure 2 en-dehors de la tolérance).

 
 
Electronique de contrôle A-LAS-CON1-FIO
L’unité d’évaluation A-LAS-CON1-FIO dispose également de deux canaux d’entrée de capteur, l’émetteur laser et l’électronique du récepteur sont cependant intégrés, y compris le filtre optique, dans l’électronique de contrôle. Les front ends de capteur sont ici des câbles à fibres optiques à lumière traversante de la série LWL (D-…).
 
L’utilisation est avantageuse lorsque la place disponible sur le lieu de mesure est extrêmement limitée ou lorsqu’on parle d’application en zone Ex.
 
On utilise l’interface RS232 pour la configuration de l‘A-LAS-CON1-FIO ; l’électronique de contrôle peut être paramétrée sous Windows ® sur le PC à l’aide du logiciel A-LAS-CON1. L’électronique de contrôle A-LAS-CON1 est alimentée via une douille 8 pôles avec une tension d’alimentation située entre 18V et 32V.

Les états des différents canaux peuvent être transmis par l’intermédiaire de trois sorties numériques configurables (OWT 0, OWT 1, OWT 2). Deux sorties numériques permettent le déclenchement externe et l’apprentissage externe. Une sortie analogique (0V…10V, largeur de bande 10 kHz) permet la surveillance externe des signaux de capteurs. Les potis et capteurs permettent, une fois qu’ils sont activés, l’apprentissage en externe. Il est en outre possible de changer le réglage de la tolérance via le potentiomètre
 
 

Les capteurs A-LAS les plus importants

Capteurs A-LAS séparés

A-LAS-08-C
   
 
A-LAS-10-C  
   
 
A-LAS-90
   
 
A-LAS-12/90
   
 
A-LAS-24
   
 
A-LAS-24/90
   
 
 A-LAS-34  
 
 
 
 A-LAS-50  
 
 
 
 A-LAS-75  
 
 
 
 A-LAS-100  

 

Capteurs A-LAS en forme de fourche
A-LAS-F08  
 
 
 
 A-LAS-F08-C  
 
 
 
 A-LAS-F12  
 
 
 
 A-LAS-F12-C  
 
 
 
 A-LAS-F24  
 
 
La série L-LAS-TB
 
 
La série L-LAS-TB peut être subdivisée en ce qu’on appelle des systèmes SINGLE et des systèmes MAÎTRE/ESCLAVE.

Il est possible, dans le cas des systèmes SINGLE, évaluer un point de mesure, tandis qu’on dispose de 2 points de mesure dans le cas des systèmes MAÎTRE/ESCLAVE. Le capteur ESCLAVE transmet ici les données de position au capteur MAÎTRE, qui calcule à son tour la valeur de distance.
 
 
Les types SINGLE

Types SINGLE séparés

Types SINGLE séparés avec électronique de contrôle séparée

Du fait de la forme de construction compacte émetteur-récepteur, l’électronique de contrôle est, dans le cas de ces types, logée dans un boîtier séparé.
 
L-LAS-TB-8

 
 
L-LAS-TB-6
(control unit + frontend)

 
 
L-LAS-TB-12
(control unit + frontend)

 
 
L-LAS-TB-16
(control unit + frontend)

 
Types SINGLE en forme de fourche

Dans ces types, tant l’émetteur que le récepteur et l’électronique de contrôle sont intégrés dans un boîtier.
L-LAS-TB-F-8x1-40/40
et
L-LAS-TB-F-1x8-40/40
   
L-LAS-TB-F-6x1-40/40
et
L-LAS-TB-F-1x6-40/40
   
L-LAS-TB-F-6x1-100x100  
   
L-LAS-TB-F-16x1-40/40
et
L-LAS-TB-F-1x16-40/40
   
L-LAS-TB-F-8x1-200/40
et
L-LAS-TB-F-1x8-200/40
   
L-LAS-TB-F-6x1-200/40
et
L-LAS-TB-F-1x16-200/40
   
L-LAS-TB-F-16x1-200/40 et
L-LAS-TB-F-1x16-200/40
   
L-LAS-TB-F-8x1-200/60
et
L-LAS-TB-F-1x8-200/65
   
L-LAS-TB-F-6x1-200/65
et
L-LAS-TB-F-1x6-200/65
L-LAS-TB-F-16x1-200/65 et
L-LAS-TB-F-1x16-200/65

 

L-LAS-TB-…-CL Compact Line

L-LAS-TB-6-CL  
   
L-LAS-TB-14-CL  
   
L-LAS-TB-16-CL
   
L-LAS-TB-28-CL  
   
L-LAS-TB-50-CL
   
 
L-LAS-TB-75-CL
 
   
L-LAS-TB-100-CL

 

L-LAS-TB-F-16x1-100/100-CL
 
   
L-LAS-TB-F-6x1-40/40-CL  
   
L-LAS-TB-F-6x1-20/40-CL  
   
L-LAS-TB-F-6x1-100/100-CL  
   
L-LAS-TB-F-16x1-40/40-CL  

 

Les types MAÎTRE/ESCLAVE

L-LAS-TB-50-MA et L-LAS-TB-50-SL
 
 
L’échange des données entre les capteurs MAÎTRE et ESCLAVE est réalisé via le bus SPI (bus série numérique).

Le bus SPI est à chaque fois mené vers l’extérieur via une douille ronde à 7 pôles. La liaison des deux capteurs se fait à l’aide du câble de raccordement cab-las7-male. On a le choix entre différentes longueurs (1 m, 2 m, 3 m et 0,5 m).
 
 
Les types MAÎTRE/ESCLAVE séparés
L-LAS-TB-50-MA et L-LAS-TB-50-SL
Les caractéristiques techniques correspondent à chacun des systèmes SINGLE, seul le logiciel ainsi qu’une partie de l’électronique d’interface ont une version légèrement différente.
 

 
L-LAS-TB-75-MA et L-LAS-TB-75-SL
 

Les caractéristiques techniques sont semblables à celles des systèmes SINGLE, le logiciel est ici cependant optimisé du point de vue des types MAÎTER/ESCLAVE. L’électronique d’interface a en outre été légèrement modifiée.
 

L-LAS-TB-100-MA et L-LAS-TB-100-SL

Les caractéristiques techniques sont identiques à celles des systèmes SINGLE, le logiciel a été adapté aux systèmes MA/SL et l’électronique d’interface a été adaptée.

 
L-LAS-TB-8-CON1-MA et L-LAS-TB-8-CON1-SL



L-LAS-TB-12-CON1-MA et L-LAS-TB-12-CON1-SL

 
Les caractéristiques techniques correspondent largement à celles des systèmes SINGLE, seules des parties du logiciel ont été adaptées au mode MAÎTRE/ESCLAVE ; l’électronique d’interface a également été optimisée au mode MAÎTRE/ESCLAVE.
 
 
Types à fourche MAÎTRE/ESCLAVE

Comme dans le cas des types séparés, il existe aussi des systèmes MAÎTRE/ESCLAVE dans la forme à fourche. Le logiciel et l’électronique d’interface sont ici adaptés par rapport aux systèmes SINGLE.


 

L-LAS-TB-F-16x1-100/60-MA
et
L-LAS-TB-F-16x1-100/60-S
 
L-LAS-TB-F-6x1-200/40-MA
et
L-LAS-TB-F-6x1-200/40-SL
 
L-LAS-TB-F-8x1-200/40-MA
et
L-LAS-TB-F-8x1-200/40-SL


 
 

 


Capteurs de lumière réflex

La série L-LAS-LT
Dans la série L-LAS-LT, on distingue entre ce qu’on appelle des types SINGLE et les types MAÎTRE/ESCLAVE.

Avec les types Single, on peut mesurer la distance d’un objet du capteur, tandis que les systèmes MAÎTRE/ESCLAVE permettent de déterminer l’épaisseur ainsi que l’inclinaison d’objets. Le capteur ESCLAVE transmet ici la valeur de distance mesurée au capteur MAÎTRE. La tâche du capteur MAÎTRE consiste à calculer l’épaisseur et l’inclinaison de l’objet à partir des deux valeurs de distance.
 
Les types SINGLE

 

 
In the L-LAS-LT series a differentiation is made between so-called SINGLE types and  MASTER/SLAVE systems.

The SINGLE types can be used to measure the distance of an object from the sensor, whereas with the MASTER/SLAVE systems the thickness and inclination of objects also can be determined. The SLAVE sensor supplies the measured distance value to the MASTER sensor, which then calculates the thickness or inclination of the object from the two distance values.


SINGLE types

L-LAS-LT-37 et L-LAS-LT-37-HS
L-LAS-LT-55 et L-LAS-LT-55-HS

 
 

L-LAS-LT-80 et L-LAS-LT-80-HS
L-LAS-LT-110 et L-LAS-LT-110-HS


 
 
L-LAS-LT-135 et L-LAS-LT-135-HS
L-LAS-LT-160 etL-LAS-LT-160-HS


L-LAS-LT-200 et L-LAS-LT-200-HS
L-LAS-LT-275 et L-LAS-LT-275-HS


L-LAS-LT-450 et L-LAS-LT-450-HS 


Plages de mesure L-LAS-LT-... (Single)

L-LAS-LT-37
L-LAS-LT-37-HS
L-LAS-LT-37-RA
L-LAS-LT-37-RA-HS


 
   
L-LAS-LT-55
L-LAS-LT-55-HS
L-LAS-LT-55-RA
L-LAS-LT-55-RA-HS
   
L-LAS-LT-80
L-LAS-LT-80-HS
L-LAS-LT-80-RA
L-LAS-LT-80-RA-HS
   
L-LAS-LT-110
L-LAS-LT-110-HS
L-LAS-LT-110-RA
L-LAS-LT-110-RA-HS
   
L-LAS-LT-135
L-LAS-LT-135-HS
   
L-LAS-LT-160
L-LAS-LT-160-HS
   
L-LAS-LT-200
L-LAS-LT-200-HS
   
L-LAS-LT-275
L-LAS-LT-275-HS
   
L-LAS-LT-450
L-LAS-LT-450-HS
   
L-LAS-LT-1000
L-LAS-LT-1000-HS

 

L-LAS-LT-…-CL Compact Line (Single)

L-LAS-LT-20-CL  
   
L-LAS-LT-38-CL  
   
L-LAS-LT-50-CL  
   
L-LAS-LT-120-CL  
   
L-LAS-LT-165-CL  
   
L-LAS-LT-250-CL  
   
L-LAS-LT-157-CL  
   
L-LAS-LT-85-RA-CL  

 

Plages de mesure L-LAS-LT-...-CL (Single)

L-LAS-LT-20-CL
   
L-LAS-LT-38-CL
   
L-LAS-LT-50-CL
   
L-LAS-LT-120-CL
   
L-LAS-LT-165-CL
   
L-LAS-LT-250-CL
   
L-LAS-LT-85-RA-CL
(Sonderversion)
       
   
L-LAS-LT-157-CL
(Sonderversion)



Types MAÎTRE/ESCLAVE
Les caractéristiques techniques sont largement identiques à ceux des types SINGLE, seules des parties du logiciel et de l’électronique d’interface sont été modifiées pour le mode MAÎTRE/ESCLAVE.


L-LAS-LT-55-MA et L-LAS-LT-55-SL
(L-LAS-LT-55-HS-MA et L-LAS-LT-55-HS-SL)





L-LAS-LT-37-MA et L-LAS-LT-37-SL
(L-LAS-LT-37-HS-MA et L-LAS-LT-37-HS-SL)




L-LAS-LT-37-MA et L-LAS-LT-37-SL
(L-LAS-LT-37-HS-MA et L-LAS-LT-37-HS-SL)





L-LAS-LT-80-MA et L-LAS-LT-80-SL
(L-LAS-LT-80-HS-MA et L-LAS-LT-80-HS-SL)




L-LAS-LT-110-MA et L-LAS-LT-110-SL
(L-LAS-LT-110-HS-MA et L-LAS-LT-110-HS-SL)





L-LAS-LT-135-MA et L-LAS-LT-135-SL
(L-LAS-LT-135-HS-MA et L-LAS-LT-135HS-SL)





LAS-LT-160-MA et L-LAS-LT-160-SL 
(L-LAS-LT-160-HS-MA et L-LAS-LT-160-HS-SL)





LAS-LT-200-MA et L-LAS-LT-200-SL
(L-LAS-LT-200-HS-MA et L-LAS-LT-200-HS-SL)





L-LAS-LT-275-MA et L-LAS-LT-275-SL
(L-LAS-LT-275-HS-MA et L-LAS-LT-275-HS-SL)






L-LAS-LT-450-MA et L-LAS-LT-450-SL
(L-LAS-LT-450-HS-MA et L-LAS-LT-450-HS-SL)





L-LAS-LT-1000-MA et L-LAS-LT-1000-SL
(L-LAS-LT-1000-HS-MA et L-LAS-LT-1000-HS-SL)





L-LAS-LT-1500-MA et L-LAS-LT-1500-SL
(L-LAS-LT-450-HS-MA et L-LAS-LT-450-HS-SL)





 
La série L-LAS-RL

Les systèmes de capteurs de la série L-LAS-RL disposent d’une caméra linéaire avec objectif de précision ainsi que d’une unité d‘éclairage, on a ici le choix entre de la lumière UV, de la lumière blanche et de la lumière IR. On dispose de filtres correspondants pour l’objectif de la caméra. Tous les composants sont logés dans un boitier en aluminium très robuste, le système optique et l’unité d’éclairage sont ici protégés au moyen d’un recouvrement en verre résistant aux rayures. La série L-LAS-RL peut fonctionner en option avec des unités d’éclairage externes de la série L-LAS-LU. Au niveau de la gamme L-LAS-LU aussi, on a le choix entre des types UV, à lumière blanche et IR. Les plages de mesure des différents types L-LAS-RL sont comprises entre 15 mm et 500 mm.   

 

Aperçu général L-LAS-RL
L-LAS-RL-15 (lumière blanche)
L-LAS-RL-CON1
L-LAS-RL-10-W (-R, -B, -UV, -IR)
L-LAS-RL-20-W (-R, -B, -UV, -IR)
L-LAS-RL-30-W (-R, -B, -UV, -IR)
L-LAS-RL-40-W (-R, -B, -UV, -IR)
L-LAS-RL-10-W (-R, -B, -UV, -IR)-CL
L-LAS-RL-20-W (-R, -B, -UV, -IR)-CL
L-LAS-RL-30-W (-R, -B, -UV, -IR)-CL
L-LAS-RL-40-W (-R, -B, -UV, -IR)-CL

 
 
Unité d'éclairage externe :
 
L-LAS-RL-50-VIS-… (lumière blanche)
L-LAS-RL-50-UV-… (lumière UV)
L-LAS-RL-50-IR-… (lumière IR)

L-LAS-RL-100-VIS-…(lumière blanche)
L-LAS-RL-100-UV-…(lumière UV)
L-LAS-RL-100-IR… (lumière IR)

L-LAS-RL-150-VIS-… (lumière blanche)
L-LAS-RL-150-UV… (lumière UV)
L-LAS-RL-150-IR-… (lumière IR)
L-LAS-RL-300-VIS-… (lumière blanche)
L-LAS-RL-300-UV-… (lumière UV)
L-LAS-RL-300-IR-… (lumière IR)
 
L-LAS-RL-500-VIS-… (lumière blanche)
L-LAS-RL-500-UV-… (lumière UV)
L-LAS-RL-500-IR-… (lumière IR)
 
 
L-LAS-LU-50-VIS (lumière blanche)
L-LAS-LU-50-UV (lumière UV)
L-LAS-LU-50-IR (lumière IR)
 
L-LAS-LU-100-VIS (lumière blanche)
L-LAS-LU-100-UV (lumière UV)
L-LAS-LU-100-IR (lumière IR)
 
L-LAS-LU-150-VIS (lumière blanche)
L-LAS-LU-150-UV (lumière UV)
L-LAS-LU-150-IR (lumière IR)
 
L-LAS-LU-300-VIS (lumière blanche)
L-LAS-LU-300-UV (lumière UV)
L-LAS-LU-300-IR (lumière IR)
 
L-LAS-LU-500-VIS (lumière blanche)
L-LAS-LU-500-UV (lumière UV)
L-LAS-LU-500-IR (lumière IR)
 


L-LAS-RL-15-FE

 

L-LAS-RL-50-…- (HS)

- VIS : avec LED lumière blanche
- UV : avec LED UV, verre noir et filtre de blocage UV
- IR: avec filtre IR (filtre de blocage lumière du jour) 


 

L-LAS-RL-100-…- (HS)
- VIS : avec LED lumière blanche
- UV : avec LED UV, verre noir et filtre de blocage UV
- IR: avec filtre IR (filtre de blocage lumière du jour)
 

L-LAS-RL-150-…- (HS) 
- VIS : avec LED lumière blanche
- UV : avec LED UV, verre noir et filtre de blocage UV
- IR: avec filtre IR (filtre de blocage lumière du jour)
 

L-LAS-RL-200-…- (HS)
- VIS : avec LED lumière blanche
- UV : avec LED UV, verre noir et filtre de blocage UV
- IR: avec filtre IR (filtre de blocage lumière du jour)
 
 
L-LAS-RL-300-…- (HS)
- VIS : avec LED lumière blanche
- UV : avec LED UV, verre noir et filtre de blocage UV
- IR: avec LED IR et filtre IR (filtre de blocage lumière du jour)
 

L-LAS-RL-500-…- (HS)
- VIS : avec LED lumière blanche
- UV : avec LED UV, verre noir et filtre de blocage UV
- IR: avec LED IR et filtre IR (filtre de blocage lumière du jour)


NOUVELLES

Nous exposons:

K 2019
Düsseldorf, Allemagne
16-23 Octobre 2019
plus...

sps
smart production solutions

Nuremberg, Allemagne
26-28 Novembre 2019

plus...

++++++++++++++++++++++++++

Nouveau communiqué de presse
:
Brillantes perspectives !
plus...

++++++++++++++++++++++++++


Nouvelle vidéo:
Vidéo de formation contrôle du jet de pulvérisation avec L-LAS-TB-75-AL
plus...

++++++++++++++++++++++++++


Nouvelles applications:
Application News N°639-641
Détection de cordons de soudure sur des tuyaux en acier fin (N°639)
Détection de défauts de cordons de soudure sur des tuyaux en acier fin (N°640)
Contrôle en ligne d’un cordon de soudure sur des tuyaux en acier fin (N°641)
plus...

++++++++++++++++++++++++++

Remarques importantes sur les mises à jour logicielles
plus...





FIND US ON ....

Facebook Youtube in Xing Twitter

TOP